Historique
Financement
Répartition par postes
Nos partenaires
Volet roulant électrifié
Pompe à chaleur
EKO Plus
Isolation par l'extérieur
Production d'eau chaude
Chauffage par le sol "Basse température"
G.T.B. ou G.T.C. (Gestion Technique Centralisée)
Huisseries Bois / Aluminium
 
 
Historique
 
C'est en 1992 que le Conseil d'Administration a décidé de construire de nouveaux locaux.

La Commission Bâtiment deviendra le 5 mars 1993 Association Propriétaire.
En 1993, la décision d'acheter une nouvelle parcelle à l'entrée de la Maison Familiale côté Route de Saumur est prise.

Le cahier des charges suivant est arrêté.
Le bâtiment devra être :


assez bas pour se fondre dans la végétation et ne pas "gêner" le château ;
modulable (on doit pouvoir "accrocher" d'autres constructions si le besoin s'en fait sentir) ;
convivial ;
fonctionnel ;
faire appel à des matériaux actuels et à des techniques nouvelles de construction, notamment en ce qui concerne les économies d'énergie ;
demander un minimum d'entretien.

Suite à consultation, les architectes retenus sont messieurs HAU et LE MENACH de Saumur.
Le plan actuel a été arrêté en 1995.

Progressivement, avec l'avancement du projet, le choix d'options s'affine. Le bâtiment sera :

isolé par l'extérieur ;
chauffé par le sol ;
équipé de pompes de chaleur ;
équipé de capteurs solaires (production d'eau chaude) ;
équipé de volets roulants ;
équipé d'huisseries mixtes (bois/aluminium) ;
équipé de double vitrage EKO+ ;
équipé d'une G.T.B. (Gestion Technique Bâtiment) ;
équipé d'appuis de fenêtres en polyester.

 
Haut de Page

 
 
Financement

Subvention Conseil Régional.
Subvention Conseil Général.
Emprunt : 1 400 000 Francs (sur le marché des devises étrangères).
 
46 % Prêt MFR
35 % Conseil Régional
18 % Autres
1 % Conseil Général

 
Haut de Page

 
Répartition par postes
 
  Architecte
  Gros oeuvre
  Isolation
  Huisserie plafond
  Electricité
  Chauffage
  Faïence peinture

 
Haut de Page

 
 
Nos partenaires

 
Simoneau Maugin Vihiers Maçonnerie
ETS Petit Coudray Macouard Couverture
ETS Menanteau Thouars Charpente
Carceller Angers Chauffage sol, pompe à chaleur, Chauffe eau solaire (Giordano)
MC France / Pinault Cholet Huisserie
TBS / Pinault Cholet Volet roulant électrifié
Énergie Système Mortagne/Sèvre GTB (domotique)
Colomat Montreuil-Bellay Matériaux
Saulnier / Duval Saumur Électricité
Beaujon Varrains Carrelage
ETS Cesbron Angers Cuisine
Crédit Mutuel Maine et Loire
 
et d'autres artisans du Maine et Loire...
 
 
Autres partenaires
  
AFPA Doué La Fontaine
Conseil Régional des Pays de la Loire
Conseil Général des Pays de la Loire
 

 
Haut de Page

 
Volet roulant électrifié

T.B.S à St Léger sous Cholet.
 
Cette entreprise est le fabricant des volets roulants électrifiés à intégrer dans le mur.
Ce procédé utilise des coffres "reckord".Ceux-ci sont posés à la construction. Le haut du coffre sert de base au linteau.
Ce volet roulant et son moteur seront posés à la fin du chantier. Une commande électrique facilitera les manouvres. La commande centralisée permet à la domotique de contrôler et de programmer la fermeture de tous les volets. ce système possède en même temps une isolation qui supprime les ponts thermiques.

 
Haut de Page

 
Pompe à chaleur
 
Principe : prélever à l'aide d'un fluide 4 à 5° dans le sol (chaleur solaire accumulée et renouvelable) et 30 à 40° dans les rejets d'eau de cuisine.
Cette chaleur est récupérée pour chauffer le bâtiment.
La seule dépense d'énergie se situe au niveau des compresseurs et des pompes de circulation. L' économie attendue est : pour 3 calories fournies/1calorie dépensée équivalent électrique.
 
Notre choix : Seul le système eau/eau est rentable. Or nous n'avions pas assez d'eau (forage, source, nappe phréatique) à notre disposition pour chauffer un bâtiment de 550m². Il nous aurait fallu 14 m² d'eau à l'heure. Seul le procédé retenu, à savoir mettre en oeuvre un capteur de 3000 ml placé à 0,80 m de profondeur sous le terrain de sport, nous a permis de retenir le chauffage par la pompe à chaleur.
 
Option climatisation : le procédé permettra la climatisation des loacux l'été en inversant la système. Dans ce cas, on "chauffera" le terrain de foot pour refroidir les locaux.

 
Haut de Page

 
EKO Plus

SAINT GOBAIN VITRAGE a inventé ce verre. Il s'agit d'une isolation thermique renforcée. Ce verre laisse entrer l'apport
Énergique du soleil tout en bloquant l'émission de chaleur vers l'extérieur :

70% d'économie par rapport à un simple vitrage ;
40 % d'économie par rapport à un double vitrage traditionnel.



Neutralisation de l'effet de vitre froide : peu de risque de condensation. Même si l'investissement est plus élevé (+10% par rapport
A un double vitrage normal), l'amortissement est rapide.

 
Haut de Page

 
Isolation par l'extérieur
 
Ce procédé consiste à "emballer" le bâtiment.

Les avantages sont :
 
pas de pont thermique. Il y a continuité dans l'isolation.
le crépis extérieur est le même (avec ou sans isolant).
Pas d'isolant à l'intérieur, ce qui évite une réduction des surfaces
   et la fragilisation des murs.
Le mur crépis dans la pièce chauffée se comporte comme un accumulateur
   de chaleur et crée une inertie (écart de température réduit).
   On peut se passer de chauffage pendant plusieurs heures.
Le crépissage des murs est plus adapté au public (dégradation limitée).

 
Haut de Page

 
Production d'eau chaude
 
Sur le toit, 22 m² de capteurs. Les rayons du soleil chauffent un fluide transporté dans un ballon qui véhiculera la chaleur et fabriquera de l'eau chaude. Ce fluide, en quelques minutes, avec un bon ensoleillement, peut monter jusqu'à 80 °C. En cuisine, on a besoin de plus de 1000 litres d'eau à 60° par jour. Les jours sans soleil, la pompe à chaleur prendra le relais du solaire. En plus on récupère les calories avec une Pompe à chaleur dans les rejets de cuisine.

 
Haut de Page

 
Chauffage par le sol "Basse température"
 
En collectivité, on a toujours des problèmes avec le réglage des températures. Sans radiateur, les jeunes ne seront plus tentés. Un réseau de tube « Multibéton » est installé sous le carrelage et sur l'isolant. Il a fallu 2500 m de tubes pour réaliser le plancher chauffant et rafraîchissant. Lors de sa pose, le tube est chauffé à 80° pour sécurité respect et qualité de tube, fiabilité.
 
Une vanne est pilotée par le GTB réglant la température de l'eau nécessaire aux besoins des locaux.




Température du sol 23 / 24° en moyenne agréable et favorable à la circulation sanguine.

 
Haut de Page

 
G.T.B. ou G.T.C. (Gestion Technique Centralisée)
un système informatique poussé

Procédé retenu :
Énergie Système

Pourquoi le choix de cette option ?
Il s'agissait pour nous de gérer au mieux le chauffage, l'intrusion, la détection incendie, la production d'eau chaude du nouveau bâtiment, toute la consommation électrique mais aussi avoir la faculté d'étendre son action à l'ensemble des locaux (système évolutif).
On a bénéficié des conseils d' E.D.F. Une économie de 30 à 40% d'énergie est attendue suite à ce choix.
Un groupe électrogène viendra compléter le dispositif. La G.T.C en contrôlera aussi son fonctionnement et on accédera à la tarification E.J.P. (effacement jour de pointe).

Un logiciel conçu pour l'installation chauffage intégrera plusieurs paramètres :
La régulation et optimisation des circuits;
Température de l'eau (chauffage sol / capteur solaire);
Température intérieure / extérieure du bâtiment;
Besoin pièce par pièce.

Une modulation en fonction des demandes (heure/activité) :
Adoptera la libération d'énergie;
Contrôlera le chauffage pièce par pièce;
Contrôlera et activera les sécurités;
Ouverture et fermeture des volets sur programmation horaire;
Contrôlera le groupe électrogène, les pompes à chaleur, la consommation de gaz;
Après extension, contrôlera l'ensemble des appareillages électriques;
Avertira en cas de défaut.
 
Un accès à la G.T.C. sera possible à partir du Minitel.

 
Haut de Page

 
Huisseries Bois / Aluminium
 
Ces menuiseries mixtes permettent de bénéficier des avantages du bois (isolation thermique, pas de pont thermique, aspect chaud du bois) et de l'aluminium (entretien facile). Lors de la visite de l'usine MC France à CLISSON, chacun a pu vérifier la qualité des produits. L'idée de départ a été confortée.
 

  Haut de Page

 
Maison Familiale et Rurale
Centre de Formation d'Apprentis "La Rousselière"
49260 Montreuil Bellay
Tél. 02 41 83 19 19 -
mfr.montreuilbellay@mfr.asso.fr
www.mfr49.org

Plan du site - Informations légales - Réalisation A3 WEB